Retour à la liste

Musée de l’Armée et d’Histoire Militaire : Arcades du Cinquantenaire

Ouverture en nocturne des Arcades du Cinquantenaire. Les visiteurs ont ainsi accès aux collections napoléonienne sous les terrasses mais surtout aux terrasses qui offrent une vue imprenable sur la capitale.

Les salles des Arcades se trouvent sous le célèbre quadrige des sculpteurs belges Vinçotte et Lagae. Au début du vingtième siècle, deux collectionneurs passionnés, le banquier Georges Titeca et le comte Robert de Ribaucourt, constituent chacun une collection avant tout centrée sur des coiffures, armes blanches et armes à feu des 18e et 19e siècles. La collection de Titeca porte surtout sur la France du Premier Empire, de la Restauration et du Second Empire. Elle comporte des couvre-chefs, des armes blanches, des décorations et une série d'instruments de musique rares datant du début du 18e et de la fin du 19e siècle. Cette collection d'instruments est par ailleurs l'une des plus riches au monde. Le comte Robert de Ribaucourt est passionné par les armes et les estampes. En 1939, il offre sa collection au roi Léopold III dans l'espoir qu'elle soit exposée au public. Après quelques pérégrinations, elle aboutit finalement, par l'intermédiaire de la Donation royale, dans notre musée, où une part importante de ces objets est exposée en permanence.

La salle donne également accès aux terrasses des arcades, qui perchées à 65 mètres, offrent une vue magnifique sur le parc du Cinquantenaire et Bruxelles. Cet impressionnant complexe a été construit entre 1880 et 1905. Son aménagement pour les 50 ans de la Belgique est dû à l’initiative du roi Léopold II.

Quand ? 29/10, 30/10, 5/11 et 6/11,19h>23h. 
Où ? Parc du Cinquantenaire 3, 1000 Bruxelles
Tarif :  50% de réduction - 5€/adulte, 4€/tarif réduit. 
Information : ici

Musée Royal de l’Armée et d’Histoire Militaire